My Music Factory

My Music Factory is based in Rouen, France | Cultural Stuff

[ MLCD ] My Little Cheap Dictaphone | Brussels Summer Festival [Be] | 16.08.2014 | Excerpts from the show : Slow me down, A bitter Taste of Life, What the devil Says, Fire
My Little Cheap Dictaphone live @ Mont des Arts [16.08.2014]

Vikesh Kapoor [ Le 106 [Rouen, Fr] | 18.06.2014 opening for Alela Diane

EXSONVALDES, Parc des Provinces [Gd Quevilly, Fr - 14.06.14]

Mundy | Grand Quevilly, Fr | 14.06.2014 Mundy, solo set @ Kiosque de la Roseraie, Grand Quevilly ” festival Un Printemps au Parc / Les Bakayades”

Jonah Matranga | Grand Quevilly [Fr] | 14.06.14 Festival “Un Printemps au Parc / Les Bakayades”, Kiosque de la Roseraie.

Exsonvaldes | acoustic set | Grand Quevilly [14.06.14] Festival “Un Printemps au Parc / Les Bakayades”, Kiosque de la Roseraie.

[ MLCD ] My Little Cheap Dictaphone | Grand Quevilly [Fr] | 13.06.2014 Festival “Un Printemps au Parc / Les Bakayades”, parc des Provinces.

Eli “Paperboy” Reed | L’Ouvre Boite - Beauvais [06.06.2014]

Lidwine

Chant / Harpe / Harmonium
[Indie Folk] | France

image

Lidwine compose, écrit, arrange et  interprète de véritables petites pépites au style inclassable,   mélangeant instruments traditionnels atypiques (harmonium indien, taishogoto, zither, autoharpe) à des programmations électroniques.  http://www.lidwine.com

Et qui de mieux que « Monsieur Rêve », l’agitateur culturel de l’incontournable a boutique  rouennaise « Le Rêve de l’Escalier » pour nous présenter Lidwine ?

Lidwine est une lorelei qui vous harpe dans son filer de voix
I
l se dégage de son chant des choses au delà de ceux qui se disent cordes
D
'aucuns diraient que Bjork à ce meme timbre qui met en emoi
W
agner lui-même aurait pu succomber à son ode
I
ndéniablement à son écoute se produit une alchimie
N
aviguant de l’éphémère au bel air des humeurs
E
nvoutantes mélodies qui vous emportent vers des infinis

N
otes enchanteresses qui touchent en plein coeur
O
n ne peut que céder au lacher prise


M
erveilleuses harmonies, homme entend
O
ndes legeres où femme s’est éprise
N
ulle doute que ce talent ne se dement
K
aléidoscope musical aux couleurs chaudes
E
n son jeu se tapie son propre rhapsode
Y
a en Elle le talent des plus grandes interprètes qui rode


                  Monsieur Rêve


Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire la musique ?
Je pense que c’est simplement le besoin de créer, d’exprimer et de mettre en forme des émotions.

Quand et comment as-tu commencé tes 1ères compositions ? Lorsque j’ai acheté mon premier logiciel de musique et mon premier séquenceur.

Te souviens-tu du 1er disque que tu as acheté ?

Non…

Quels sont tes 10 artistes de référence ?
Je ne pense pas arriver à en trouver 10. Prince est définitivement l’artiste qui m’a le plus appris et inspiré. Björk est également une grande source d’inspiration dans sa démarche, dans sa recherche constante de nouveauté et également dans la vision qu’elle propose de la créativité au féminin.



Comment écoutes-tu de la musique ? Dans le train ou en voiture, Essentiellement au casque, très souvent en marchant ou dans les transports.

Tes meilleurs souvenirs de concerts en tant qu’artiste ?
Ceux où j’ai eu la chance d’avoir mes amies/choristes avec moi. Donc Le Café de la Danse en première partie de VERONE le 14 janvier dernier, Le Festival Les Femmes S’en Mêlent à l’Eglise St Merry le 19 mars et le Festival Les Enchanteuses au Triton le 5 avril. Pour moi qui suis pour le moment seule sur scène pour la plupart de mes dates, c’est un véritable bonheur et une source d’énergie jouissive de partager ces moments avec elles.

Tes meilleurs souvenirs de concerts en tant que spectateur ?
Je vais très peu en concert et surtout très peu dans des concerts de grande envergure. Mais, je dirais que j’ai été émue par le concert de Peter Gabriel à Bercy en mars 2010 avec le Philarmonique de Radio France. Je connais peu son travail, mais la présence de l’orchestre et les arrangements de John Metcalfe (également à la baguette pour la tournée) m’ont remuée à plusieurs reprises.

image

Crédits Photos (c) Thierry Rateau

Thee Silver Mt Zion Memorial orchestra | La Cigale [Paris, Fr] | 11.03.14 

H-Burns

Chanteur/ Guitariste
[Folk Rock] | France

image

Renaud Brustlein aka H-Burns a commencé son histoire en solo avec des points de références tels que Jason Molina, Bob Dylan ou Bill Callahan avant de devenir un vrai groupe à part entière. On a pu découvrir il y a maintenant déjà quelques années ses chansons qui nous parlaient du temps qui passe, de virées sur la route et de l’amour, souvent manquant. Ce n’est pas un hasard s’il sont amis et jouent ensemble, comme pour Syd Matters (Jonathan Morali), on aurait pu croire une folk venue des meilleurs contrées musicales US, de l’Oklahoma ou du Texas, et bien non H-Burns est bel et bien une des belles et rares surprises issues de l’Hexagone. Dernièrement, avec Steve Albini aux manettes, H-Burns a mis de côté sa folk rocailleuse et classieuse des débuts pour faire un album résolument rock indé mais toujours aussi classieux, « entre gros son et délicatesse » comme il le décrit lui-même. Un grand artiste aux goûts très éclectiques à découvrir ou à redécouvrir sans modération ! http://www.h-burns.com https://fr-fr.facebook.com/hburnsmusic

Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire la musique ?
Sans doute pas très original, mais mon père joue de la guitare. Et puis encore moins original après j’ai découvert Slash, et j’ai voulu une Les Paul.Puis après je me suis dit la musique n’est pas un métier, jusqu’à ce que ça le devienne.

Quand et comment as-tu commencé tes 1ères compositions ? Probablement dès que j’ai su faire trois accords, j’ai un vague souvenir de bribes de chansons, mais je crois me souvenir que ça n’était pas très heureux.

Te souviens-tu du 1er disque que tu as acheté ?

Non, peut-être Bryan Adams “‘Waking up the neighbours” en cassette, puis “Reign in Blood” de Slayer…

Quels sont tes 10 artistes de référence ?
Daniel Johnston, Otis Redding, Smog, Jason Molina, Pavement, Léonard Cohen, Bob Dylan, Townes Van Zandt, Billie Holiday, Hank Williams.

Comment écoutes-tu de la musique ? Dans le train ou en voiture, je crois que c’est ce que je préfère, malgré mon attachement au vinyl, je trouve que dans les déplacements, je suis plus réceptif et apte a l’imaginaire.


Tes meilleurs souvenirs de concerts en tant qu’artiste ?
Quand une fille est monté sur scène a Besançon pour dire Merci.

Tes meilleurs souvenirs de concerts en tant que spectateur ?
Les dix ans des Walkmen a Chicago, dans un sublime théatre, avec une section cuivre et un piano droit.

Y a t’il des artistes qui ont une influence (personnelle ou artistique) sur toi ?
Ma rencontre avec Jason Molina fut déterminante, au tout début de ma jeune carrière. Je me suis retrouvé a jouer avec lui dans un bar, et ses mots m’ont probablement influencé à vie. Sa disparition l’an passé m’a profondément attristé.

Crédits Photos (c) Pascale Cholette

image

Work in progress : our next FREE DOWNLOAD SERIES : Tribute To Bruce Springsteen, online late April. Etienne D. (ex Autour d’Elle) aka “La Chambre” is working on “Because The Night”.
En cours : Notre prochain FREE DOWNLOAD SERIES : Tribute To Bruce Springsteen, en ligne fin avril. Etienne D. (Ex Autour d’Elle) aka “La Chambre” travaille sur “Because The Night”.

Work in progress : our next FREE DOWNLOAD SERIES : Tribute To Bruce Springsteen, online late April. Etienne D. (ex Autour d’Elle) aka “La Chambre” is working on “Because The Night”.

En cours : Notre prochain FREE DOWNLOAD SERIES : Tribute To Bruce Springsteen, en ligne fin avril. Etienne D. (Ex Autour d’Elle) aka “La Chambre” travaille sur “Because The Night”.

Peter Hook and The Light | Le 106, Rouen, France | 22.02.2014 | She lost control, Atmosphere, Love will tear us apart (Joy Division). 

Lea Solex

Multi intrumentiste
[Anti Folk] | France

image

Issue de la prolifique scène cannaise et originaire du Morbihan, Léa Solex est avant tout nomade, de sa musique on pense évident à la folk classique californienne mais également à la vague anti folk, au psyché folk (courant musical où sont mélangés instruments acoustiques et sonorités moins traditionnelles) et au blues. Une ces biographie trouvée sur le net dit tout : Léa Solex vit le cœur à l’envers au bord de la mer et compose ses chansons chez elle à l’aide de divers instruments : omnichord, guitare, guitalélé, piano, accordéon, harpe. A la fois minimaliste et pourtant très riche, cette bio est à son image et à celle de sa musique, faussement simple, sincère et directe. http://www.noomiz.com/leasolex https://www.facebook.com/lea.solex.music et http://leasolexmusic.bandcamp.com/

Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire la musique ?
Je ne sais pas s’il y a quelque chose de particulier qui m’a donné envie de faire de la musique. J’ai toujours été mélomane depuis toute petite et n’ai jamais pu passer une journée sans écouter de musique pendant des heures, mais à la base je ne me voyais pas musicienne. Ma première grande passion c’était le théâtre. A 10 ans j’écrivais des pièces, m’organisais avec l’école pour les monter, je m’occupais de toute l’organisation des castings, des répétitions etc… L’envie de composer m’est tombée dessus beaucoup plus tard.

Quand et comment as-tu commencé tes 1ères compositions ? J’ai commencé mes premières compositions en janvier 2011. Je suis tombée malade et je me suis retrouvée bloquée au lit pendant près de 7 mois. Je n’avais rien d’autre à faire que jouer de la musique. C’est là que j’ai commencé à composer. A l’époque je n’avais aucun matériel chez moi, j’étais obligée de faire avec les moyens du bord. J’ai donc enregistré tous mes premiers morceaux dans mon lit sur GarageBand avec le micro de la webcam de mon ordinateur. D’où le son très cheap de mes premiers morceaux !

Te souviens-tu du 1er disque que tu as acheté ?

Jimi Hendrix, the experience. Mon père m’avait montré son live à Woodstock quand j’étais petit et ça a été ma grande révélation musicale, j’ai écouté cet album en boucle…

Quels sont tes 10 disques de référence ?
Question super difficile !! J’écoute absolument de tout. Je pense qu’il y a du bon partout, à condition de tendre l’oreille au bon endroit. Mais j’ai quand même quelques disques préférés :  « Smokey Rolls Down Thunder Canyon » de Devendra Banhart que j’écoute à toutes les sauces. « Close to Paradise » de Patrick Watson qui est l’album que j’écoute au réveil depuis des années. « The Velvet Underground and Nico » que j’adore écouter pour prendre un bain. Mais faire une liste d’albums est vraiment compliqué car je n’écoute que très rarement d’albums en entier,  je suis plutôt du genre à mettre tout mon disque dur en lecture aléatoire…

Comment écoutes-tu de la musique ?
Majoritairement sous forme de vinyles ou de mp3. Quand je veux découvrir quelque chose de bon, j’écoute FIP ou Nova, et là c’est Shazam à gogo…

Tes meilleurs souvenirs de concerts en tant qu’artiste ?
J’ai d’excellents souvenirs de concerts dans mon quartier de Paris à Ménilmontant. Il y a eu le Festival de Beauregard qui était un moment fort. Mais aussi des concerts donnés en bord de mer dans le sud-ouest de la Turquie. Souvenirs magiques…



Tes meilleurs souvenirs de concerts en tant que spectateur ?
Un concert de Sparklehorse beau à pleurer en 2001, Blonde Redhead à la fin des années 90 (quelle élégance!!!!), Bill Callahan, Yo La Tengo et Dirty Projectors au Primavera 2002, The Flaming Lips, des concerts de White Fence, Thee Oh Sees, My Bloody Valentine et Nick Cave telluriques cette année. N’importe quel concert de The Ex.

Y a t’il des artistes qui ont une influence (personnelle ou artistique) sur toi ?
En général, je dirais toute la vague anti-folk : Devendra Banhart, Cocorosie… Mais aussi les Velvets, Beth Gibons…  C’est très difficile car j’écoute vraiment de tout et je ne pourrais pas me passer d’un seul genre musical… Je ne peux pas me passer de musique du monde. Ayant vécu en Espagne j’ai aussi énormément été influencée par pas mal d’artistes espagnols. Ce qui est sûr c’est que j’ai un profond besoin de voyager musicalement, mais aussi linguistiquement. Je considère les langues comme des instruments de musique. C’est la raison pour laquelle je chante dans plusieurs langues.

image